Fiche métier

Animateur·rice d'antenne

L'animateur·rice d'antenne exerce son métier dans le cadre de la production de programmes audiovisuels.

Il·elle est chargé·e d'animer un programme audiovisuel pour une tranche horaire, en respectant la ligne éditoriale du média pour lequel il·elle travaille. Cette tranche horaire peut comporter des interviews, des chroniques et des reportages.

L'animateur·rice intervient à l'antenne selon une périodicité régulière afin de fidéliser l'auditeur·rice. Il·elle prépare son programme audiovisuel et assure son animation.

Description

L'intitulé de cette fiche métier a été choisi pour recouvrir l'ensemble des emplois-repères cités ci-dessus et des fonctions identifiées dans les conventions collectives de l'audiovisuel. Cette fiche englobe toutes les compétences utiles au métier. Selon la complexité et l'environnement du poste, tout ou partie des activités peut être réalisé, tout ou partie des compétences peut être nécessaire.

Activités

La préparation du programme audiovisuel consiste à prévoir la durée et le contenu de ses interventions et à organiser l'ensemble du programme audiovisuel en alternant des séquences enregistrées et en direct.

Son intervention à l'antenne consiste à animer son programme audiovisuel, qui peut être de flux1 ou d'information.

Voir les compétences mises en oeuvre

Évolutions du métier

L'animateur·rice d'antenne doit intégrer les réseaux sociaux dans son quotidien : prise en compte des réactions des internautes, travail de suivi et d'interaction avec les internautes en lien avec le·la chargé·e des réseaux sociaux.

Les outils de captation et de traçabilité de données se développent. L'animateur·rice d'antenne doit être mesure de lire et interpréter des chiffres d'audience et de comprendre ce qui intéresse les auditeur rice·s ou téléspectateur rice·s.

1Les programmes de flux sont destinés à être diffusés une seule fois ; après cela, ils perdent leur valeur première. Il s'agit essentiellement des magazines, reportages, émissions de téléréalité, de jeux, de variétés, de divertissement, talk-show, compétitions sportives, bulletin météo. Ils peuvent être rediffusés en tant qu'archives. Par opposition, les programmes de stock conservent leur valeur indépendamment du nombre de diffusions. Il s'agit essentiellement des films de fiction, des films d'animation, des séries télévisées, des films documentaires.

> Voir tous les métiers

Emplois repère assocés

Formation de référence et accès au métier

Le CQP Animateur·rice radio, délivré par la CPNEFP de l'audiovisuel, prépare à l'exercice du métier d'animateur·rice d'antenne.

L'animateur·rice d'antenne pourra également développer ses compétences au travers d'actions de formation professionnelle ciblées, spécifiques à l'audiovisuel ou transversales.

Financé par l'Afdas

panorama.png
Placeholder
Placeholder

Panorama des métiers