Le scripte a pour mission de veiller à la continuité et à la cohérence visuelle et sonore d’un film pendant la phase où le scénario se transforme en objet visuel par l’intermédiaire du tournage. Avant, pendant et après le tournage, il travaille en étroite collaboration avec le réalisateur et prend complètement en charge, en tenant compte des exigences artistiques de celui-ci, l’ensemble des détails incontournables pour que tous les plans du film soient « raccords » et « montables ».

Description du métier

Pendant la préparation il est chargé de pré-minuter le scénario et d’établir une continuité chronologique. Le terme raccord est le maître mot du métier de scripte. Il s’applique à tous les éléments visuels du scénario, qu’il s’agisse des décors ou de l’apparence physique des artistes, mais également aux dialogues, ainsi qu’aux liens entres les plans.

Le tournage d’un film s’effectue plan par plan, un plan pouvant exiger plusieurs prises :

  • les prises raccords : d’une prise à l’autre, le scripte vérifie que les comédiens ainsi que les détails visuels (accessoires, vêtements, coiffures, maquillages) qui peuvent être manipulés pour les besoins de la scène, retrouvent leur place et aspect initiaux garantissant que l’aspect visuel de la prise suivante sera identique à celui de la prise précédente.
  • les plans raccords : la composition d’une séquence exige généralement le tournage de plusieurs plans. D’un plan à l’autre, le scripte vérifie que les détails visuels sont modifiés en cohérence avec les besoins du scénario (par exemple un accessoire déplacé, un verre vidé, une cigarette consumée…), que les dialogues s’enchaînent avec cohérence (pas de phrase oubliée) et sont conformes à leur version écrite dans le scénario.

Pendant la phase de montage du film, certains plans ou séquences peuvent être supprimés à la demande du réalisateur ou du producteur. Du fait de ces coupures, deux plans ne sont plus raccords, visuellement ou au niveau des dialogues. Le monteur va alors créer des raccords, à partir des images existantes, toujours dans un souci de cohérence de l’histoire et de continuité du scénario sur les indications du rapport scripte.

  • les journées raccords : il s’agit de séances de tournage organisées en aval du tournage initial, au cours desquelles sont filmés des plans, voir des scènes entières, nécessaires pour obtenir des plans raccords avec les plans initiaux. Ces journées sont généralement organisées à la demande du monteur qui s’aperçoit, en phase de montage du film, qu’il lui manque des plans raccords. Le scripte peut exceptionnellement être sollicité pendant le montage en cas de doute sur la continuité des séquences.

Pendant la préparation du tournage, pendant le tournage, et pendant le montage, le scripte est la responsable des raccords sous tous leurs aspects, en collaboration étroite avec le réalisateur et les chefs d’équipe concernés. Il doit posséder une excellente mémoire visuelle, même s’il travaille à l’aide d’un appareil photo.

Le scripte est chargé de rédiger quotidiennement un rapport de tournage qui est nécessaire à la production pour que cette dernière puisse évaluer les moyens humains et matériels mis en œuvre chaque journée et les comparer aux moyens initialement prévus et budgétés.

Les outils de travail du scripte sont : le chronomètre silencieux pour minuter chaque plan, un appareil photo pour photographier chaque scène, divers cahiers supports des rapports quotidiens, une version papier du scénario et des stylos de couleurs pour y consigner des annotations.

Domaines d'activités principaux

ACTIVITÉ 1

Préparer le tournage en rédigeant la « continuité » du scénario

ACTIVITÉ 2

Veiller au respect des raccords son/image

ACTIVITÉ 3

Rédiger des rapports quotidiens : montage, image et production

ACTIVITÉ 1

Préparer le tournage en rédigeant la « continuité » du scénario

Description de l'activité 1

Lorsque le scripte prend connaissance d’un scénario, il procède à son pré-minutage : il s’agit de chronométrer chaque séquence pour obtenir le minutage « utile », c'est-à-dire la durée réelle du film terminé. Pour ce faire, il lit à haute voix les dialogues de chaque personnage, et mime leurs mouvements autant que faire se peut.

Ensuite, il décortique le scénario séquence par séquence, et les classe dans l’ordre chronologique conforme au déroulement de l’histoire. Pour chaque séquence, il précise la durée et les données générales (intérieur, extérieur, jour, nuit, personnages…). Cette relecture est également l’occasion de repérer les éventuelles redites. Le document ainsi constitué est présenté au réalisateur et/ou à son 1er assistant, au producteur, au scénariste. En fonction du minutage, le scénario peut être modifié et réécrit en partie, pour aboutir à un minutage utile conforme à celui prévu.

Lorsque le scénario est définitivement arrêté, le scripte peut procéder à l’ écriture de la « continuité » : c’est un document compilant la fiche de chaque séquence en précisant les marques, formes et couleurs des accessoires, des véhicules, des décors et des costumes, les styles de coiffure (notamment la longueur des cheveux), le maquillage, les dialogues… La rédaction de la continuité se fait en étroite collaboration avec les techniciens concernés. De manière générale, plus le scripte aura connaissance de détails en amont du tournage, plus son travail pendant le tournage sera facilité. La continuité est ensuite confrontée au plan de tournage du 1er assistant pour vérifier leur concordance scène par scène.

Compétences liées à l'activité 1

  • Chronométrer le scénario d’un film pour aboutir au minutage utile
  • Procéder au dépouillement d’un scénario en vue du tournage
  • Organiser et rédiger séquence par séquence et dans l’ordre chronologique les fiches constitutives de la continuité du scénario

Connaissances nécessaires activité 1

  • Connaissance des métiers du tournage
  • Sensibilité artistique par rapport à la mise en scène

Savoir-faire techniques activité 1

  • Capacité à travailler en équipe
  • Sens de la diplomatie et de la discrétion

ACTIVITÉ 2

Veiller au respect des raccords son/image

Description de l'activité 2

Pendant le tournage, le scripte est continuellement présent sur le plateau, au côté du réalisateur et de son 1er assistant.

Avant le tournage de chaque plan, il s’assure que tous les éléments susceptibles d’être l’objet d’un raccord sont conformes aux indications portés sur sa continuité.

Entre deux prises d’un même plan, il intervient si nécessaire pour faire replacer chaque élément à sa place initiale : il peut s’agir d’un accessoire du décor, mais aussi d’une mèche de cheveu, d’une partie du corps d’un acteur, d’un élément de costume ou de maquillage… Il veille particulièrement aux accessoires consommables tels qu’une bougie ou une cigarette qui se consume ou la nourriture qui est consommée pendant la prise. D’un plan à l’autre, il s’assure que les éléments et les dialogues sont conformes à la continuité visuelle et auditive de la scène.

A la fin de chaque plan, il photographie le plateau avec les acteurs. Cette immortalisation de la scène sera essentielle pour organiser le tournage de la scène qui suit dans le déroulement chronologique de l’histoire, en sachant que cette scène peut être tournée plusieurs jours ou semaines après en fonction du plan de tournage. Il note également où s’arrête le texte, pour être sûre que la prochaine prise redémarrera raccord et qu’aucun dialogue ne sera oublié.

Tout au long du tournage, il reporte des annotations précises sur son exemplaire du scénario. L’activité de reporting constitue l’une des caractéristiques principales du métier de scripte. Si une scène doit être retournée plusieurs semaines après (journées raccords), ou en cas de doute ou de litige, le scénario annoté de la scripte représente la seule garantie d’organiser la scène à l’identique. A la fin de chaque journée, il imprime les photos et les classe dans sa continuité.

Compétences liées à l'activité 2

  • Surveiller et garantir les raccords pendant le tournage en cohérence avec les exigences artistiques du réalisateur
  • Consigner avec précision et fiabilité les éléments nécessaires au raccord des prises et des plans du tournage
  • Excellente mémoire visuelle

Connaissances nécessaires activité 2

  • Excellentes connaissances du fonctionnement d’un tournage et des différents corps de métier : mise en scène, prises de vues, prises de son, décors et accessoires, costumes, maquillages, coiffure

Savoir-faire techniques activité 2

  • Capacité d’écoute (en particulier avec le réalisateur)
  • Goût du travail en équipe, esprit collaboratif
  • Capacité à s’affirmer
  • Réactivité à propos des modifications du plan de tournage, autonomie

ACTIVITÉ 3

Rédiger des rapports quotidiens : montage, image et production

Description de l'activité 3

Le scripte rédige, à l’attention du producteur, un rapport quotidien de production, qui contient tous les détails des moyens techniques et humains utilisés pour mener à bien le tournage. Sont ainsi indiqués les comédiens et techniciens présents, les figurants, les caméras supplémentaires, les véhicules… et de manière générale tous les détails permettant à la production d’évaluer financièrement les moyens mis en œuvre. Le rapport production, permet au directeur de production de s’assurer que les conditions, l’avancement et le budget sont conformes aux prévisions.

Le scripte rédige également quotidiennement le rapport image qui est très utile pour la phase de postproduction, sont précisés la date, le nom de la production, le titre du film, le nom du réalisateur et du directeur de la photo ; les numéros des prises que le réalisateur souhaite privilégier sont soulignés.

Enfin, le scripte rédige le rapport montage quotidien, à l’attention du monteur. Il consigne plan par plan, et pour chaque prise, la durée précise et les détails techniques, le début et la fin du dialogue et les numéros de prise et de plan.

Le rapport image et le rapport montage sont rédigés plan par plan.

A la fin du tournage, un exemplaire du rapport montage et du rapport image sont remis à la production qui en est le propriétaire, avec copie au régisseur.


Compétences liées à l'activité 3

  • Rédiger quotidiennement le rapport production, le rapport image et le rapport montage du tournage d’un film

Connaissances nécessaires activité 3

  • Parfaite maîtrise du vocabulaire technique du tournage

Savoir-faire relationnels activité 3

  • Sens de l’organisation, rigueur

Conditions d'exercice

En règle générale, un réalisateur fait appel pour son tournage à un seul et unique scripte, qui peut travailler avec un assistant scripte (en particulier lors des tournages à plusieurs caméras).

La charge de travail dépasse le temps consacré au tournage : le scripte rédige des rapports tout au long de la journée de tournage et établit les rapports journaliers à l’issue de chaque journée de tournage. Sa fonction lui impose une proximité physique avec les comédiens pour ajuster un détail de costume ou de coiffure, nécessaire à un raccord.

Il travaille en étroite collaboration et en proximité avec le réalisateur et son premier assistant.

Le scripte est salarié d’une société de production.

Relations professionnelles

Le réalisateur, le chef costumier et le chef maquilleur, l’accessoiriste, le chef décorateur, le 1er assistant, le directeur de la photo et le chef opérateur du son, le chef monteur, le directeur de production et le régisseur général, les comédiens.

Responsabilités

D’une part, le scripte est responsable de tous les raccords pendant le tournage, et pendant la phase de postproduction. A ce titre, il est garant de la bonne exécution des actions nécessaires à ces raccords, qu’il s’agisse du replacement des accessoires, de l’arrangement des costumes, des coiffures et du maquillage, de la gestuelle et des mouvements des artistes, et des dialogues.

Son exemplaire du scénario est essentiel au tournage : c’est grâce à ce document que le raccord des plans est assuré.

D’autre part, le scripte est missionné par la production pour rédiger un rapport de tournage journalier, le « rapport de production ». Il est responsable de la fiabilité, de la précision et de l’exactitude des éléments, des explications éventuelles et des justificatifs qui y sont consignés.

Formations liées aux métiers

  • Cursus Scripte à l’Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son – FEMIS