Le 1er assistant réalisateur est l'un des cadres de production d'un film. Il est en charge de l'ensemble de la planification d'un projet de tournage. Il établit en particulier le plan de travail du projet. Il travaille sur la base d'un scénario (et ses versions successives). Son rôle est essentiel à la création d'une œuvre filmée, pendant les phases de préparation et maturation d'un projet, et pendant le tournage. L'ensemble des données qu'il fournit au producteur et au réalisateur durant la phase de préparation permet à ceux-ci de valider un projet. Il est le premier collaborateur du réalisateur notamment à chaque instant du tournage et est l'interlocuteur privilégié des différents techniciens.

Description du métier

Le 1er assistant est sollicité dès qu'une version validée d'un scénario est écrite. A la demande du producteur (ou d'un directeur de production), il va procéder à différentes lectures de ce scénario, appelées « dépouillement ». Ces lectures, menées avec des critères différents, vont lui permettre d'élaborer un plan de travail. Le plan de travail est un document synthétique qui reprend tous les éléments du dépouillement, c'est le support essentiel à l'estimation des moyens financiers, matériels et humains nécessaires au tournage du film. Il définit un volume de jours de tournage et un nombre de séquences à tourner, il précise les moyens attribués à chaque séquence. Ce plan de travail est en évolution permanente. Le 1er assistant réalisateur livre quotidiennement au réalisateur un plateau prêt à tourner, permettant à ce dernier de se consacrer pleinement à sa prestation artistique.

Lorsque la production s'engage sur le financement d'un projet, le 1er assistant définit les plannings de mise en œuvre des moyens matériels et humains en collaboration avec les différents chefs de poste.

Pendant le tournage d'un film, il encadre, planifie et coordonne les équipes de travail, il recueille et diffuse toutes les informations. Il veille au respect du timing journalier et permet ainsi au réalisateur de se concentrer sur le découpage (placement et mouvement des caméras) et la direction des acteurs. Il veille également aux bonnes conditions de travail des comédiens.

Le 1er assistant réalisateur et son équipe sont responsables de l'élaboration de la « feuille de service » quotidienne communiquée à toute l'équipe de tournage.

Domaines d'activités principaux

ACTIVITÉ 1

Effectuer le « dépouillement » d'un scénario

ACTIVITÉ 2

Élaborer le plan de travail du tournage en cohérence avec le budget défini par la société de production

ACTIVITÉ 3

Assurer la gestion du plateau pendant le tournage

ACTIVITÉ 4

Gérer les figurants et mettre en scène la figuration

ACTIVITÉ 1

Effectuer le « dépouillement » d'un scénario

Description

Le « dépouillement » d'un scénario consiste, après différentes lectures, à l'analyser selon différents critères pour produire des listes : acteurs et figurants, décors (fabriqués ou naturels), accessoires, costumes et maquillage, effets spéciaux (directs, maquillage et numériques), cascades, véhicules, animaux, matériels (traveling, grues…) … C'est un travail solitaire, qui est ensuite discuté et ajusté avec le réalisateur. Le 1er assistant va consulter les équipes techniques pour valider ses préconisations. Il n'est pas un spécialiste de chaque technique, mais il possède un niveau de connaissance suffisant pour pouvoir discuter avec les autres professionnels.

La durée de ce travail varie en fonction de la complexité du tournage. Un repéreur fournit des données sur des lieux de tournage potentiels. Néanmoins, le 1er assistant est toujours amené à effectuer des déplacements sur le terrain, soit pour effectuer lui-même des repérages, soit pour « imaginer » les matériels nécessaires au tournage d'une séquence sur un lieu repéré.

Lorsque le 1er assistant a terminé ses lectures, il transmet ses listes au directeur de production qui peut alors faire une estimation du budget. En fonction des moyens qu'il souhaite investir, le plan de travail et les listes peuvent être modifiés, entraînant parfois aussi une modification du scénario. L'assistant réalisateur peut être force de proposition pour des solutions alternatives.

Après validation définitive du plan de travail par la production, le 1er assistant découpe le scénario en séquences techniques. Il décrit pour chaque séquence les moyens matériels et humains nécessaires et définit un volume d'heures de préparation et de tournage. Les séquences sont par la suite organisées en journées de tournage : cet aménagement ne respecte souvent plus la chronologie du scénario. Ce travail permet d'estimer assez finement le temps de tournage global d'un film.

L'ensemble des listes et séquences est regroupé dans un document appelé « Dépouillement général ».

Compétences liées à l'activité

  • Construire des listes de moyens humains et matériels à partir des lectures d'un scenario
  • Organiser les séquences du scénario
  • Définir les moyens matériels et humains nécessaires au tournage d'une séquence
  • Calculer le temps de préparation et de tournage d'une séquence

Connaissances nécessaires

  • Bonne connaissance des différents métiers techniques intervenant sur le tournage
  • Connaissances des techniques de tournage et du matériel
  • Identification des facteurs de risque et contraintes multiples lors de l'élaboration du plan de travail
  • Maîtrise de la langue anglaise

Savoir-faire techniques

  • Maîtrise d'un logiciel de gestion du plan de travail

Savoir-faire relationnels

  • Autonomie, gestion du temps
  • Diplomatie (discussions avec le producteur, le réalisateur…)

ACTIVITÉ 2

Élaborer le plan de travail du tournage en cohérence avec le budget défini par la société de production

Description

Lorsque le 1er assistant a estimé le temps de tournage d'un film, il va organiser les journées de tournage dans un ordre présentant une cohérence économique, et généralement sans rapport avec l'ordre chronologique du scénario. L'organisation des journées est calculée en fonction des contraintes multiples : regroupement des décors, de certains rôles, des séquences de jour et de nuit, des cascades, des effets spéciaux… Ce premier plan de travail entraîne l'élaboration des plannings des différents intervenants techniques en amont et pendant le tournage : préparation des décors, des costumes, création et essayages des costumes… Le plan de travail est ajusté en fonction de la disponibilité de chacun des intervenants. Chaque modification entraîne une nouvelle validation.

Pendant l'élaboration du plan de travail, le 1er assistant travaille en étroite collaboration et a minima avec le réalisateur, le directeur de production, le directeur de la photographie, le chef décorateur et le régisseur général. La version définitive du plan de travail est validée par le directeur de production (et/ou le producteur exécutif) et le réalisateur. Elle est communiquée le plus tôt possible au régisseur général pour lui permettre d'organiser l'intendance et la logistique de chaque journée de tournage.

Compétences liées à l'activité

  • Organiser une journée de tournage en tenant compte des contraintes matérielles, humaines et financières
  • Organiser un tournage en une suite de journées prenant en compte le planning des différents intervenants et les limites financières définies par la production

Connaissances nécessaires

  • Bonne connaissance des différents métiers techniques intervenant sur le tournage
  • Connaissance des conventions collectives et du droit du travail

Savoir-faire techniques

  • Maîtrise d'un logiciel d'élaboration d'un plan de travail

Savoir-faire relationnels

  • Patience, logique, réflexion
  • Réactivité et calme
  • Résistance au stress
  • Bon relationnel et capacité à la gestion de crise

ACTIVITÉ 3

Assister la mise en scène pendant le tournage

Description

Pendant un tournage, le 1er assistant organise, planifie et coordonne tous les moyens techniques nécessaires afin que le réalisateur puisse se consacrer pleinement à la mise en scène. Il est le gestionnaire principal du plateau, en relation constante avec le réalisateur, le second assistant et les chefs de poste. Lorsque le tournage se déroule sur plusieurs pays, ou fait appel à de nombreux figurants, il peut être aidé par plusieurs assistants. Il rythme le tournage, encadre l'équipe, maintient une certaine discipline (demande du silence, lancement du moteur) et coordonne tous les éléments nécessaires au tournage d'une séquence.

Il valide chaque jour la feuille de service rédigée par le second assistant : c'est un résumé de tout ce qui va se passer sur le tournage le lendemain, et qui précise notamment les heures de convocation de toutes les personnes concernées (acteurs et techniciens), ainsi que la liste exhaustive des moyens matériels mis en œuvre pour tourner les séquences prévues dans la journée.

Il fait le point à la fin de chaque journée de travail avec le réalisateur sur les séquences tournées et prépare les séquences du lendemain avec les chefs de poste concernés. Il prévoit des plans de travail alternatifs en cas d'impossibilité de tournage des séquences prévues (« cover set »).

Il gère le temps de présence des artistes sur le plateau et leur temps de préparation. Il annonce le début et la fin du tournage d'une séquence, sur indication du réalisateur. Il planifie les changements de décor. Il traite chaque jour des centaines d'informations qu'il va redistribuer aux personnes concernées. Il vérifie la bonne exécution des tâches de chaque équipe. Il aide le réalisateur à travailler dans le respect du plan de travail, et le maintien informé des éventuels retards et dépassements. Il peut être force de proposition pour modifier le plan de travail et compenser un retard. Il est missionné par le directeur de production pour l'alerter en cas de dépassement horaire entraînant un surcoût budgétaire.

Compétences liées à l'activité

  • Encadrer, planifier et coordonner les équipes intervenant sur un tournage
  • Assurer quotidiennement le respect du plan de travail et, rendre compte au directeur de production
  • Assurer le respect des conditions de sécurité d'un tournage

Connaissances nécessaires

  • Connaissance des différents métiers techniques du tournage
  • Connaissance des obligations légales en matière de sécurité sur un tournage

Savoir-faire relationnels

  • Calme, recul, réflexion
  • Diplomatie
  • Capacités à diriger une équipe
  • Capacités d'anticipation, sens de l'organisation, réactivité
  • Très bonne résistance au stress

ACTIVITÉ 4

Gérer les figurants et mettre en scène la figuration

Description

A la demande de la production, le 1er assistant peut être amené à gérer et superviser l'intégralité de la gestion de la figuration, du recrutement des figurants à la mise en scène et au tournage des scènes avec des figurants. Ceux-ci ont pour objectif de recréer une atmosphère, une ambiance, en établissant la vie d'un lieu et/ou d'une période, en arrière-plan de l'histoire principale.

Il peut assurer le recrutement et la paie en collaboration avec un directeur de casting. En équipe avec le(s) second(s) assistant(s), il établit les plannings et les feuilles de convocation, organise les essayages et les séances de maquillage, gère la distribution des costumes et accessoires, fixe les zones de regroupement et de ramassage, tandis que la régie gère toute la logistique liée à la présence des figurants.

Compétences liées à l'activité

  • Recruter des figurants
  • Gérer administrativement des figurants
  • Organiser la préparation au tournage des figurants

Connaissances nécessaires

  • Connaître le statut des figurants sur un tournage

Savoir-faire techniques

  • Maîtrise d'une base de données
  • Maîtrise des techniques de découpage et de direction d'acteurs

Savoir-faire relationnels

  • Sens de l'organisation
  • Capacité à diriger

Conditions d'exercice

Le travail de dépouillement d'un scénario s'effectue souvent en solitaire et en complète autonomie. L'élaboration du plan de travail et les plannings qui en découlent se font en concertation permanente avec le réalisateur, le directeur de production, les techniciens chefs de poste et les prestataires. La mise au point du plan de travail est une tâche ardue, soumise à de fréquentes modifications. Le 1er assistant doit faire preuve d'une grande réactivité et d'une importante résistance au stress.

Pendant le tournage, les conditions de travail varient en fonction des options de tournage (studios, extérieurs, étranger, horaires décalés et conditions météo).

Sur le plateau, le 1er assistant réalisateur est, constamment sollicité par les différents intervenants. Il est le gardien du temps et du plan de travail. Il alerte le directeur de production en cas de dépassement du temps de tournage prévu au plan de travail. En règle générale, le travail du 1er assistant prend fin à l'issue du dernier jour de tournage.

L'assistant réalisateur est salarié d'une société de production.

Relations professionnelles

Pendant la préparation du tournage : le directeur de production, le réalisateur, les chefs de poste, les comédiens

Pendant le tournage : le réalisateur, le second et le 3ème assistant, les chefs de poste, les artistes, le directeur de production, les figurants

Responsabilités

Le 1er assistant est responsable du respect du plan de travail, et doit alerter le directeur de production en cas de risque de dépassement. Pendant le tournage, il veille au respect des délais impartis pour le tournage des séquences. En contact permanent avec les chefs d'équipe, il doit (avec son équipe) faire en sorte que les prévisions pour les jours de tournage ne soient pas dépassées. En même temps, il crée les conditions de travail propices pour que le réalisateur puisse se concentrer sur la mise en scène et le travail avec les comédiens.

Pendant toute la durée du tournage, le 1er assistant est responsable du recueil des informations et de leur diffusion auprès des personnes concernées. Le 1er assistant veille, avec les chefs de poste, au respect des règles de sécurité pendant le tournage.

Evolutions du métier

Un certain nombre devient réalisateur.