Le directeur de la photographie est responsable de la mise en lumière et en image d'un film (cinéma, télévision, …). Il contribue à la création des aspects esthétiques d'un film, son rendu d'image et à la mise en valeur du sujet et des comédiens. Il conçoit la mise en images sur la base du scénario et en échange avec le réalisateur. Lors du tournage, son travail reste concentré sur la mise en lumière des plans à tourner. A l'issue du tournage, le directeur de la photo suit l'étalonnage du film et peut intervient sur les travaux de finition.

Description du métier

(Directeur de la photographie, chef opérateur, chef opérateur image)

Le directeur de la photographie intervient lors de la préparation d'un film. Le choix d'un directeur de la photo va s'établir en fonction notamment de son expérience professionnelle et de ses réalisations antérieures. Avec le réalisateur, il détermine une charte esthétique (coloration, traitement optique, mise en ombres et lumière) pour traduire au mieux les intentions de mise en scène. Une fois l'approche esthétique établie, le directeur de la photo va proposer des choix techniques : appareils de prises de vue, optiques, gamme de projecteurs. Ces choix seront affinés en fonction de l'avancement de la préparation, du découpage technique, des lieux et décors de tournage retenus etc. Au cours de la préparation, le directeur de la photo rencontre les autres collaborateurs artistiques du film : le chef décorateur, le créateur de costumes… Il réfléchit également aux trucages visuels qui seront préparés lors du tournage, et les possibles traitements en postproduction (étalonnage, …). Il peut être amené à se déplacer sur les décors retenus (notamment les décors naturels) afin d'évaluer leur exploitabilité pour les prises de vues.

A l'approche du tournage et quand la plupart des choix techniques sont établis, il procède à des essais caméras pour tester les expositions, les « rendus » (décors, costumes, maquillages) et mettre au point les effets visuels (incrustations, éclairages spécifiques…). Il établit également, avec le chef électricien, les plans d'éclairage des différentes scènes et séquences prévues par le scénario.

Lors de la phase de tournage, le directeur de la photo établit l'éclairage de chaque décor en collaboration étroite avec l'équipe des électriciens. Il détermine les données indispensables pour une bonne exposition lors des prises de vue (latitude d'exposition, contrastes, diaphragme, filtres …) et les communique à son équipe.

Après le tournage, le directeur de la photographie en tant que responsable de la finalisation de l'image collabore avec l'étalonneur qui intervient sur les paramètres esthétiques du film (colorimétrie, textures, etc.).

Domaines d'activités principaux

ACTIVITÉ 1

Concevoir un style esthétique et artistique de l'image d'un film, sur la base d'un scénario et des intentions de la réalisation

ACTIVITÉ 2

Préparer les choix techniques image et réaliser les essais préalables à un tournage

ACTIVITÉ 3

Mettre en œuvre les prises de vue d'un tournage

ACTIVITÉ 4

Intervenir en postproduction

ACTIVITÉ 5

Réaliser les prises de vue d'un tournage sur support argentique

ACTIVITÉ 1

Concevoir un style esthétique et artistique de l'image d'un film, sur la base d'un scénario et des intentions de la réalisation

Description

Lors des rencontres avec le réalisateur, le directeur de la photo essaie de saisir ses intentions esthétiques pour les traduire en termes de rendu de l'image et d'atmosphère lumineuse. Cette collaboration est très importante pour déterminer les choix image du futur film : la caméra et les optiques associées à utiliser : les systèmes d'éclairage à prévoir : les effets visuels à intégrer dès le tournage… Le facteur financier entre également en considération.

Très souvent le choix d'un directeur de la photo est proposé par le réalisateur à la production. Des rencontres avec les autres chefs de poste pressentis (chef décorateur, créateur de costume…) peuvent également avoir lieu.

Au terme de cette partie préparatoire, on aboutit à une entente sur les choix techniques à retenir. Ses choix peuvent être un compromis entre souhaits et choix créatifs et les réalités économiques de la production.

Compétences liées à l'activité

  • Imaginer le traitement créatif et technique de l'image et des prises de vue, à partir des souhaits exprimés par le réalisateur
  • Choisir les moyens techniques de prises de vue et d'éclairage jusqu'à la postproduction.

Connaissances nécessaires

  • Parfaite connaissance de l'histoire cinématographique, et en particulier de la photographie cinématographique
  • Bonnes connaissances de l'histoire de la peinture et de l'esthétique
  • Parfaite connaissance de l'optique et des outils de prises de vue du marché (caméras, optiques, accessoires : machinerie)

Savoir-faire techniques

  • Lire et exploiter un scénario sous l'angle de la photographie cinématographique
  • Transposer des souhaits de mise en scène en cahier des charges techniques pour la prise de vue et l'éclairage

Savoir-faire relationnels

  • Grande faculté d'écoute et de compréhension des souhaits esthétiques du réalisateur
  • Compréhension des données artistiques et économiques dans le cadre de l'élaboration d'un projet de film
  • Capacité de défendre ses choix

ACTIVITÉ 2

Préparer les choix techniques image et réaliser les essais préalables à un tournage

Description

Après avoir déterminé le style esthétique et artistique de l'image d'un film, le directeur de la photographie finalise ses choix et souhaits techniques pour le tournage. Outre le choix d'une caméra numérique, le directeur de la photo s'assure de pouvoir disposer d'une équipe pour gérer la partie technique des prises de vue et d'un laboratoire pour gérer la postproduction. Il détermine avec la production les moyens humains nécessaires à la prise de vues. Souvent, il propose les professionnels avec lesquels il a habitude de travailler : cadreur, chef électricien, chef machiniste et leurs assistants.

A l'approche du tournage, le directeur de la photo fera des essais qui lui permettent de connaître le rendu des supports choisis, en fonction de leur exposition, le rendu des décors (peintures choisies, finitions…), le rendu des costumes en lumière, le rendu du maquillage en lumière, … Pour l'utilisation de la caméra, le directeur de la photo est assisté d'un 1er assistant-opérateur et d'un 2ème assistant-opérateur qui réalisent avec lui tous les essais techniques nécessaires. Il va également établir – avec le chef électricien – la liste des projecteurs à utiliser, en particulier pour des plans ou scènes nécessitant l'utilisation de moyens particuliers. Pour toutes ses décisions, il doit coopérer avec le directeur de la production, ainsi que le 1er assistant réalisateur qui établit le plan de travail. Pour des plans complexes à éclairer, ou avec l'utilisation d'une machinerie (construction d'un travelling par exemple), il doit estimer les temps de travail nécessaires.

Compétences liées à l'activité

  • Déterminer un choix des appareils, accessoires et autres outils pour les prises de vues
  • Établir une liste des éclairages nécessaires pour les différents décors
  • Conseiller ou choisir un laboratoire de postproduction
  • Préparer et réaliser des essais préalables complets pour un tournage

Connaissances nécessaires

  • Parfaite connaissance des outils de prises de vues du marché (caméras, optiques, accessoires : machinerie)
  • Excellente connaissance des gammes d'éclairage disponibles
  • Très bonnes connaissances du travail et des contraintes d'autres contributeurs artistiques (en particulier la décoration, les costumes, maquillage, coiffure…)

Savoir-faire relationnels

  • Compréhension des données artistiques et économiques d'une production
  • Ecouter et comprendre les arguments d'autres corps de métier contributeurs à l'image et l'esthétique d'un film

ACTIVITÉ 3

Réaliser les prises de vue

Description

L'activité du directeur de la photo lors du tournage consiste à déterminer l'éclairement et l'éclairage des plans à tourner, en fonction de tous les paramètres qui vont influencer l'exposition. Son travail s'adapte aux caractéristiques techniques du matériel de prises de vues utilisé. Il peut avoir un contrôle immédiat sur chaque plan avant son enregistrement (cadrage, exposition, contraste, paramètres colorimétriques…).

Après les prises, les fichiers numériques enregistrés sont envoyés régulièrement au laboratoire de postproduction pour être sauvegardés et pour libérer les supports d'enregistrement utilisés pour le tournage.

Compétences liées à l'activité

  • Réaliser la mise en lumière des plans, avec l'aide d'une équipe d'électriciens
  • Faire les choix techniques nécessaires pour l'enregistrement de chaque plan, en fonction des souhaits de la mise en scène (focale, cadre, exposition, ouverture…)

Connaissances nécessaires

  • Excellentes connaissances des procédés de prises de vues avec un dispositif numérique
  • Très bonnes connaissances de l'ensemble de la chaîne de production et de postproduction

Savoir-faire techniques

  • Opérer les différents types de caméras utilisés pour les prises de vues numériques
  • Régler les principaux paramètres des caméras

Savoir-faire relationnels

  • Bonnes relations avec l'équipe de l'image
  • Très bonne entente avec le chef électricien, le chef machiniste et leurs équipes
  • Travail en harmonie avec le réalisateur
  • Échanges constructifs avec certains techniciens en charge de la postproduction

ACTIVITÉ 4

Intervenir en postproduction d'un film

Description

Comme le directeur de la photo est le garant de la qualité de l'image du film, il intervient également lors de la postproduction du film, du montage jusqu'à l'étalonnage numérique. Le directeur de la photo travaille avec l'étalonneur qui intervient plan par plan, pour équilibrer les différences colorimétriques. Le traitement de l'image peut être très sophistiqué et apporter une dimension créative à l'image d'un film.

Compétences liées à l'activité

  • Étalonner les différences colorimétriques avec un étalonneur (image complète, parties ou zones de l'image etc.)
  • Retravailler les images d'un film de façon créative

Connaissances nécessaires

  • Excellentes connaissances des possibilités techniques de l'étalonnage

Savoir-faire relationnels

  • Établir un échange créatif avec un étalonneur numérique

ACTIVITÉ 5

Réaliser les prises de vue d'un tournage sur support argentique

Description

Depuis les débuts du cinéma, le support d'enregistrement était une pellicule argentique exposée à la lumière. L'art du directeur de la photo consistait en quelque sorte à imaginer et prévoir les résultats d'exposition.

Aujourd'hui même si la plupart des films de cinéma sont désormais tournés en numérique, certaines productions se font avec des pellicules argentiques.

La phase de préparation est importante pour déterminer le type de caméra argentique, le ou les types de pellicules à utiliser, le choix d'un laboratoire photochimique. De même qu'en numérique, le directeur de la photo détermine la qualité de la lumière, sa dominante colorimétrique, le contraste de la scène, la profondeur du champ. Il établit la valeur d'ouverture du diaphragme de l'objectif, l'utilisation de filtres etc. Les prises exposées pendant la journée de tournage sont envoyées le soir même au laboratoire et en général développées pendant la nuit. Le chimiste responsable peut communiquer ainsi les résultats au directeur de la photo. Ceci permet – notamment en cas d'un problème majeur – de reprendre le tournage des plans « ratés ». Le visionnage des « rushes » se fait quotidiennement.

Compétences liées à l'activité

Réaliser la mise en lumière des plans d'un film, avec l'aide d'une équipe d'électriciens

Faire les choix techniques nécessaires pour l'enregistrement de chaque plan, en fonction des souhaits de la mise en scène (focale, cadre, exposition, ouverture…)

Préparer, mettre en lumière et déterminer le cadrage de plans en mouvement

Contrôler les prises développées par le laboratoire et, le cas échéant, procéder à des ajustements

Connaissances nécessaires

Maîtrise des gammes d'optiques utilisées

Connaître les gammes de filtres correcteurs, diffusions et gélatines disponibles: connaître leur incidence sur le rendu de la pellicule utilisée

Parfaite connaissance des procédés photochimiques

Savoir-faire technique

Etre en mesure d'apprécier visuellement la qualité de l'éclairage

Savoir mesurer l'incidence de la lumière, le contraste etc.

Savoir-faire relationnel

Bonnes relations avec l'équipe de l'image

Très bonne entente avec le chef électricien, le chef machiniste et leurs équipes

Travail en harmonie avec le réalisateur

Conditions d'exercice

Le directeur de la photographie est l'un des cadres importants de la production d'un film. Le choix d'un directeur de la photo est souvent fait en amont de la pré-production du film, sur suggestion du réalisateur ou du producteur.

Les déplacements sont fréquents (repérages, tournages). Il est salarié d'une société de production.

Relations professionnelles

Il travaille avec le réalisateur, le producteur et le directeur de production, le chef décorateur, le chef maquilleur, le créateur de costumes, le chef électricien, l'équipe image.

Responsabilités

Le directeur de la photographie est responsable de la qualité de l'image qui doit être conforme aux souhaits de la réalisation. De son travail, ses compétences et son expérience dépend une partie importante de la qualité technique d'un film.