Le chef opérateur son assure les prises de son sur les lieux de tournage ou dans un studio d'enregistrement (post production). Il enregistre les sons à l'aide de micros reliés le plus souvent à l'enregistreur, en évitant tous les bruits parasites et en contrôlant les niveaux d'enregistrement. Il fournit au montage tous les sons seuls ou sons d'ambiance nécessaires. Il travaille en équipe sous la responsabilité d'un réalisateur. Il est le garant de la qualité technique des sons enregistrés, et peut faire des propositions pour améliorer la qualité des éléments sonores enregistrés. Il propose les techniques de prise de son les plus adaptées, en fonction des besoins.

Description du métier

(Ingénieur du son en prise de son)

Le chef opérateur son est sollicité par une équipe de production pour participer à la réalisation d'un programme audiovisuel. Il exerce son métier technico-artistique souvent en collaboration avec un réalisateur. Il analyse une demande d'exécution de travail transmise sous forme verbale ou écrite.

Il vérifie et configure son matériel de prise de son et de communication entre les différents techniciens. Il est parfois secondé dans ces tâches par un assistant son. Le chef opérateur du son est responsable de la qualité des éléments sonores qu'il enregistre : il est tributaire du planning et des conditions de tournage (lieux de tournage, horaire des rendez-vous, météo…).

Le chef opérateur du son répond à une demande du réalisateur et adapte sa méthode de travail (choix et position des micros, utilisation de la perche etc.) en fonction des contraintes du tournage (acoustique du décor ou du lieu de tournage, rendu d'une voix), de la configuration du studio d'enregistrement, et en adéquation avec les choix artistiques et techniques du réalisateur. Le chef opérateur son met l'accent sur la qualité technique des sons qu'il enregistre, dans le but de fournir une matière sonore propre et utilisable au montage et au mixage.

Dans les hypothèses notamment de tournage d'émissions de télévision de flux (concert, variété, sport, grand événement), le chef opérateur du son doit réaliser la captation du son grâce à des systèmes HF (micro sans fil). Il gère, les réseaux d'ordre et doit tenir compte des communications entre techniciens euxmêmes (intercom).

Il s'adapte aux diverses conditions de travail et aux membres de l'équipe avec laquelle il collabore.

Il s'appuie sur ses compétences techniques pour choisir sa méthode de travail et éventuellement faire des propositions au réalisateur.

Les champs d'intervention sont multiples : travail pour une émission réalisée en direct, dite de flux, (plateau ou extérieurs), dans ce cas les équipes sont importantes. Cette hypothèse représente la majorité des situations de travail dans les industries techniques. Travail en équipe avec d'autres techniciens (vidéo, lumière). Travail d'enregistrement pour la post production (bruitage et doublage).

Domaines d'activités principaux

ACTIVITÉ 1

Choisir le matériel technique adapté à chaque situation de prise de son

ACTIVITÉ 2

Enregistrer des sons directs lors d'un tournage flux

SPÉCIFICITÉS

Prise de son d'une émission en direct ou en différé

ACTIVITÉ 1

Choisir le matériel technique adapté à chaque situation de prise de son

Description

Chaque situation de prise de son est un cas particulier et le chef opérateur son doit faire un choix de matériel technique bien adapté qui couvre toutes les éventualités et besoins.

A la lecture du conducteur et lors des repérages, le chef opérateur son choisit le matériel à utiliser, pour obtenir une prise de son de qualité optimale selon le son recherché. En fonction des circonstances, intérieur ou extérieur, nombre de personnes à enregistrer, intentions du réalisateur, les possibilités sont très variées et les solutions techniques tout aussi nombreuses. Il faut donc cibler précisément les besoins. Le matériel technique est déterminé en fonction de l'enveloppe budgétaire.

Pour des situations courantes telles un reportage court, il peut souvent utiliser un matériel réduit (1 à 2 micros, micro HF, mixette et petite perche). Pour des situations plus complexes et notamment d'émissions de flux importantes, il dialogue avec le réalisateur et effectue parfois un repérage sur place qui lui permet d'apprécier les conditions d'enregistrement. Dans ce cas, il doit également prendre en compte les conditions de la post production du programme : elles imposent parfois des prises de son multicanal et le chef opérateur son doit choisir un enregistreur indépendant.

Compétences liées à l'activité

  • Faire un repérage de lieux pour établir les choix techniques
  • Faire un choix de matériel pour la prise de son (tournage, post-synchronisation, plateau TV)
  • Établir des conditions de prises de son

Connaissances nécessaires

  • Connaissances en acoustique, électricité et électronique
  • Connaissances techniques et exploitation des systèmes de prise de son
  • Connaissances en informatique
  • Connaissances liées aux impératifs techniques de communication et de diffusion

Savoir-faire techniques

  • Tester et préparer le matériel de prise de son
  • Utiliser et configurer des logiciels pour la post-production et le doublage
  • Gérer des formats de diffusion
  • Gérer des priorités dans un environnement de direct ou de quasi direct

Savoir-faire relationnels

  • Gestion d'une équipe son (assistants et techniciens)
  • Travail en collaboration avec les autres métiers pour le tournage et la postproduction

ACTIVITÉ 2

Enregistrer des sons directs lors d'un tournage flux

Description

Avant chaque enregistrement, le chef opérateur son choisit le type de micro à utiliser (souvent plusieurs micros) et détermine l'emplacement et la technique de la prise de son. Il paramètre le matériel permettant l'enregistrement des sons (niveau, contrôle d'écoute…)

Il équipe le lieu de tournage avec les micros nécessaires – généralement avec l'aide d'un assistant son. Il peut placer des micros HF sur des personnes. Il va ensuite trouver un emplacement qui lui permettra d'observer les prises de vues sans les gêner. Il opère les branchements nécessaires sur le dispositif de mixage : Il faut donc bien choisir ses paramètres de réglages afin d'avoir un contrôle total du son pendant les prises. Cela nécessite de pouvoir écouter indépendamment chaque micro et de pouvoir en modifier les réglages, lors de toutes les prises de son.

Pendant l'enregistrement, le chef opérateur du son est concentré sur l'écoute des sons qu'il capte. C'est-à-dire que non seulement il écoute les interventions qu'il enregistre, mais surtout il surveille les bruits parasites impromptus. Il est très important de savoir évaluer et juger immédiatement la situation afin de pouvoir la corriger.

Pendant les prises, le chef opérateur son s'attache aux dialogues, ouvrant et fermant sur sa console les pistes correspondant aux divers personnages présents. Il prend garde à la qualité technique des prises de son mais aussi artistique afin de répondre aux attentes du réalisateur.

Il effectue les transferts de données numériques qu'il a enregistrées tout au long de la journée sur un autre support à destination de la post production et pour les sauvegardes.

Compétences liées à l'activité

  • Très bonnes connaissances de bases en acoustique, électricité et électronique
  • Connaissance de la chaîne globale de production et des différents postes techniques
  • Connaissance des principales techniques de prise de son utilisées
  • Connaissances liées aux impératifs techniques de diffusion
  • Choix des microphones adaptés à une situation de captation
  • Installation, câblage et vérification du matériel utilisé

Connaissances nécessaires

  • Connaissances théoriques et pratiques de l'ensemble du matériel nécessaire à la captation audio et vidéo
  • Connaissance de toutes les étapes de la production pour la gestion des formats

Savoir-faire techniques

  • Connaissances des techniques de prise de son
  • Gestion et paramétrage des matériels (logiciels et matériels software et hardware)
  • Exploitation des systèmes de communication et des encodages

Savoir-faire relationnels

  • Effectuer son travail avec discrétion
  • Faire valoir certains choix
  • Etre à l'écoute du réalisateur
  • Travailler en collaboration avec les autres corps de métier
  • Gérer l'imprévu et savoir réagir rapidement
  • Concentration et capacité d'adaptation

Conditions d'exercice

Le chef opérateur son exerce son métier en extérieur, en plateau, en régie ou en studio. Le métier s'exerce en station debout de manière prolongée. Le chef opérateur porte fréquemment son matériel de prise de son, que cela soit pour les déplacements ou pour tourner. Les horaires de travail sont souvent irréguliers, ils peuvent être de jour comme de nuit, ainsi que tous les jours de la semaine. Les situations de tension liées au direct, à l'urgence ou au besoin de travailler rapidement, sont fréquentes.

Relations professionnelles

Le chef opérateur son travaille en général sous la responsabilité de : chargé de production ou un responsable technique, réalisateur (responsable de la bonne conduite du programme). Il collabore avec le reste de l'équipe (image pour le tournage ou monteur pour la post production), le responsable technique du site de production. Il travaille en étroite collaboration avec les intervenants filmés.

Responsabilités

  • Le chef opérateur son reçoit des consignes de la part du réalisateur
  • responsable du programme final.
  • Il engage sa responsabilité sur la qualité technique des sons
  • qu'il enregistre afin que ceux-ci soient totalement exploitables
  • au mixage.
  • Il dirige son équipe en fonction des configurations de travail
  • (tournage plateau TV ou post-production).

Évolutions du métier

  • Responsable d'exploitation
  • Responsable technique