Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la diffusion de la chaîne. Il travaille dans la régie technique de diffusion de la chaîne (régie finale), d'où partent tous les signaux des programmes diffusés par différents vecteurs. Le chef d'antenne contrôle et surveille le conducteur de diffusion. Il gère en particulier tous les incidents de diffusion, ainsi que d'éventuelles urgences.Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la diffusion de la chaîne. Il travaille dans la régie technique de diffusion de la chaîne (régie finale), d'où partent tous les signaux des programmes diffusés par différents vecteurs. Le chef d'antenne contrôle et surveille le conducteur de diffusion. Il gère en particulier tous les incidents de diffusion, ainsi que d'éventuelles urgences.

Description du métier

Le chef de chaîne est responsable du bon déroulement de la diffusion des programmes pendant toute la durée de sa présence dans la régie de diffusion d'une chaîne de télévision. Dès sa prise de service, il gère tous les évènements à l'intérieur de la régie finale (avec les techniciens présents à ses côtés). Il a autorité et obligation de prendre toutes les décisions concernant la diffusion : il en est seul maître pendant les heures de son service. Il est le seul à avoir la main sur la « liste de diffusion » de l'automation de diffusion en cours. Le chef de chaîne commence son service (qui dure souvent 12 heures d'affilée, pour des chaînes diffusant 24h/24h) avec un débriefing du travail du chef de chaîne qui l'a précédé. Ils échangent sur les éventuels incidents de service précédent, des points de vigilance et toute autre information utile pour assurer la suite du service. Tous les points évoqués sont également consignés dans un document destiné au responsable d'antenne. A la prise de ses fonctions, il vérifie le conducteur de diffusion en cours, la présence de tous les éléments de programmes (présence physique en cas de diffusion de certains programmes sous forme de cassettes vidéo, présence sur les serveurs de diffusion). Il porte son attention sur les moments critiques de son service (retransmissions en direct, décrochages antenne etc.) et prépare ces moments avec les techniciens présents.

Son principal rôle est la gestion des incidents à l'antenne : il doit alors prendre les bonnes décisions pour assurer la continuité du signal diffusé.

La régie de diffusion étant un lieu sensible, il est en charge d'autoriser l'accès à la régie (hormis le personnel technique qui dispose de badges d'accès particuliers)

Domaines d'activités principaux

ACTIVITÉ 1

Vérifier le conducteur de diffusion pour le service à venir et, le cas échéant, y apporter des modifications

ACTIVITÉ 2

Surveiller la diffusion technique (signal) et intervenir en cas d'incidents

ACTIVITÉ 3

Gérer les instants critiques de la diffusion (émissions en direct par exemple), avec le personnel technique présent en régie

ACTIVITÉ 1

Vérifier le conducteur de diffusion pour le service à venir et, le cas échéant, y apporter des modifications

Description

Le document principal qui structure la diffusion est le conducteur d'antenne ou de diffusion. Ce support contient la chronologie de tous les éléments qui seront diffusés à l'antenne de la chaîne de télévision. L'une des premières actions du chef de chaîne consiste à vérifier la présence de ces éléments pour la diffusion. Du temps des cassettes vidéo, il devait vérifier la présence physique de cellesci en régie de diffusion (souvent en double exemplaire, pour les régies finales avec une installation secours). Actuellement, la plupart des régies de diffusion sont équipées de serveurs médias audiovisuels assortis à une automation de diffusion qui stockent en particulier tous les éléments courts, ainsi que les spots publicitaires. Pour les programmes, les supports peuvent être soit des fichiers numériques, soit encore des cassettes qui seront insérées dans des automates qui les chargent dans les magnétoscopes.

Avant de prendre son service, il fait en général un point avec le chef de chaîne qui termine son service. Ils remplissent le document qui consigne tous les incidents pendant le service, se communiquent les points d'attention etc. Le chef de chaîne vérifie alors les détails du conducteur et s'accorde avec le technicien en charge des opérations de diffusion (notamment certains enchaînements manuels : bascules entre les régies comme le JT, retransmissions des directs…). Il est aussi à ce moment le seul à pouvoir modifier la « liste de diffusion » de l'automation de diffusion. Il a également autorité (et obligation) pour modifier certaines programmations : par ex. retirer un spot publicitaire d'un écran pub si la durée dépasse la durée légale autorisée (ce qui peut entraîner une pénalisation de la chaîne). Il vérifie la présence et le chargement des programmes secours qui sont à déclencher en cas de défaillance. Il vérifie évidemment le bon fonctionnement de la régie secours qui doit prendre le relais de la diffusion en cas de panne de la régie principale.

Compétences liées à l'activité

Vérifier le conducteur de diffusion, ainsi que la présence de tous les éléments nécessaires pour un bon déroulement de la diffusion

Vérifier l'état technique de la régie de diffusion et de ses installations

Connaissances nécessaires

Maîtriser l'outil informatique de la gestion d'automation de la diffusion

Maîtriser des installations techniques d'une régie de diffusion

Maîtriser le cadre légal de la télé diffusion

Maîtriser des consignes et principes internes d'une chaîne de télévision

Savoir-faire relationnels

Travailler de façon méthodique

Bonne résistance physique (travail de nuit possible)

Gérer une équipe de techniciens

Savoir imposer des principes de gestion

ACTIVITÉ 2

Surveiller la diffusion technique (signal) et intervenir en cas d'incidents

Description

Une fois pris son poste, il va essentiellement organiser le travail en régie finale (avec les techniciens présents) et surveiller la bonne diffusion du signal partant (image et son). En principe, tous les éléments prévus pour la diffusion ont été vérifiés au niveau des normes techniques. Si le chef de chaîne constate un écart, il peut toujours intervenir (via le pupitre de la régie) pour corriger un signal problématique. S'il contrôle les signaux partants, il surveille également tous les moniteurs de contrôle qui lui donnent un contrôle des signaux diffusés. Là, les retours sont nombreux : hertzien, numérique terrestre TNT, réseaux câbles etc. S'il constate des défauts, il doit en informer l'opérateur de diffusion concerné. C'est aussi souvent en régie de diffusion qu'arrivent les appels de téléspectateurs qui signalent une défaillance technique d'un émetteur local : là aussi, il doit se mettre en contact avec les services d'intervention du prestataire sous-traitant les installations techniques de la diffusion. Si l'un des transporteurs ou opérateurs du signal à diffuser l'avertit d'un problème de signal partant, il doit immédiatement déclencher une recherche de la source du problème (techniciens d'astreinte jour et nuit).

Toutes les grandes chaînes disposent aujourd'hui d'une régie finale « double » : tous les équipements techniques indispensables sont doublés et les programmes diffusés sont « lus » sur les 2 installations exactement au même instant. Cette précaution permet en cas de défaillance technique de la régie principale de basculer instantanément sur le secours afin d'éviter une rupture (ou absence) du signal diffusé. Cette « procédure d'urgence » est parfois volontairement déclenchée à l'insu du chef de chaîne en service, pour tester la réactivité (d'une personne mais également de la procédure). Il est de même pour les coupures de courant majeures : on teste alors le déclenchement automatique de l'installation onduleur et générateur qui doivent alimenter la régie de diffusion sans faillir.

Compétences liées à l'activité

Contrôler et surveiller la diffusion des signaux partants et la réception par différents vecteurs

Parer rapidement aux incidents techniques

Connaissances nécessaires

Maîtrise de l'outil informatique de la gestion d'automation de la diffusion

Très bonne connaissance des installations techniques d'une régie de diffusion

Maîtrise des consignes et principes internes d'une chaîne de télévision

Maîtrise des procédures d'urgence en cas d'incident technique

Savoir-faire techniques

Déclencher des programmes de secours

Mettre en place des déroulants antenne pour informer les téléspectateurs

Basculer manuellement sur la diffusion secours

Démarrer manuellement un générateur de courant

Savoir-faire relationnels

Réagir calmement lors d'un incident technique

Remédier de façon méthodique

Excellente résistance en situation de stress

ACTIVITÉ 3

Gérer les instants critiques de la diffusion (émissions en direct par exemple), avec le personnel technique présent en régie

Description

Si le déroulement de la diffusion n'est exposé qu'à de rares incidents techniques, il y a des instants critiques de la diffusion qui demandent toute l'attention du chef de chaîne. A certains moments, les programmes diffusés ne sont pas des programmes enregistrés mais des « directs ». Dans ces cas, la gestion des évènements est gérée par une régie « directe » qui envoie image et son à la régie finale. Le chef de chaîne et les techniciens en régie de diffusion doivent alors contrôler en permanence les signaux entrants et les corriger avant leur diffusion. Ils doivent également être prêts à parer à certaines éventualités, comme la rupture d'un faisceau de transmission : le chef de chaîne décide alors de diffuser un signal de secours (souvent décidé d'avance).

De tels incidents peuvent se produire lors de retransmissions en direct (évènements sportifs ou culturels etc.). Un incident technique est assez facile à gérer par le chef de chaîne qui doit décider du moment où il va basculer sur une autre source (prévue à l'avance).

Plus délicat à gérer sont les « directs » avec une présence de publics. Bien que « cadrés » par un animateur ou des journalistes, ces moments de la diffusion ne sont pas à l'abri d'un débordement ou d'une interruption non prévue (plateau envahi par des manifestants etc.) Mais on peut imaginer des incidents plus graves : comment doit réagir un chef de chaîne lors d'une prise d'otage en direct lors d'une émission ? Dans la plupart des chaînes, ces cas de figure ont été envisagés et le chef de chaîne a souvent instruction de couper le signal et basculer sur un autre signal à diffuser. Un sous-titre déroulant informera alors les téléspectateurs du changement.

D'autres urgences sont plus cadrées et formalisées, mais demandent également l'initiative du chef de chaîne de service par exemple le déclenchement de la procédure « enlèvement d'enfant » obligeant les chaînes à diffuser des informations, sur demande des autorités de l'État. De même, en cas de catastrophe majeure, une information des téléspectateurs peut être déclenchée (uniquement par des services ou personnes clairement identifiées).

Dans certains cas de figure, le chef de chaîne tentera d'obtenir d'autres instructions auprès de sa direction.

Compétences liées à l'activité

Gérer la diffusion des directs à l'antenne depuis la régie de diffusion

Parer à d'éventuels incidents critiques, en respectant les procédures de la chaîne

Connaissances nécessaires

Connaître les procédures à exécuter lors d'incidents à l'antenne

Connaître les procédures d'urgence pouvant être déclenchées par les autorités (chemins de décision, etc.)

Savoir-faire relationnels

Réagir calmement lors d'un incident à la diffusion

Remédier de façon méthodique

Excellente résistance en situation de stress

Communiquer en cas d'incident avec un responsable de la chaîne

Conditions d'exercice

Le chef d'antenne (ou chef de chaîne) travaille en régie de diffusion d'une chaîne de télévision. C'est en général un local climatisé, sans ouverture vers l'extérieur : un local technique avec toutes les installations permettant la diffusion des programmes d'une chaîne TV. Le chef de chaîne y surveille toutes sortes d'écrans, aussi bien informatiques qu'écrans d'images.

Selon les chaînes, les horaires de travail peuvent être très longues (12 à 13h d'affilée, pour certaines chaînes diffusant 24h/24h). Ce travail nécessite une grande capacité de concentration et la faculté de réagir instantanément au moindre incident.

Relations professionnelles

Le chef de chaîne travaille sous l'autorité hiérarchique du responsable d'antenne

Il travaille avec d'autres chefs de chaîne ainsi qu'avec le personnel technique en régie de diffusion.

Responsabilités

Lors de son service, il est seul responsable de tout ce qui est diffusé à l'antenne de la chaîne de télévision. Lui seul est en mesure d'intervenir, soit sur un programme diffusé en direct, soit un programme tout court.

Seuls peuvent intervenir et modifier la diffusion : son responsable hiérarchique, ainsi que le directeur de la chaîne. Il exécute ou fait exécuter des procédures d'urgence en cas de nécessité. Il peut être amené d'exécuter des procédures d'urgence demandées par des instances extérieures qui sont déterminées à l'avance (ex. « urgence enlèvement enfant »).