Le chargé de conduite d'antenne établit un document (électronique) qui détermine le déroulé de la diffusion d'une chaîne de télévision tout au long de la journée. Ce « conducteur d'antenne » ou de diffusion liste tous les éléments diffusés dans un ordre chronologique. Ce conducteur est aujourd'hui édité dans un programme ou logiciel associé à l'automation de la diffusion d'une chaîne.

Description du métier

(Chargé du conducteur de diffusion)

Le chargé de conducteur de diffusion prend en général en charge le déroulé de la diffusion d'une journée de programmes d'une chaîne de télévision, établi à partir de la grille de programmes de la chaîne. A quelques jours du jour J de la diffusion, il commence par vérifier toutes les données importantes concernant les programmes : durée, TC (Time Code) des programmes, versions linguistiques, disponibilité des programmes, formats, sous-titres, codes programmes, etc. Toutes ces informations seront reportées dans le document « conducteur » qui, dans la plupart des cas, est aujourd'hui une liste de diffusion logicielle qui va piloter un automate de diffusion en régie de diffusion de la chaîne.

Le chargé du conducteur d'antenne doit en même temps respecter certains horaires clé de la diffusion : il sait par exemple qu'à 20 heures précises commence le JT de la chaîne, il va donc devoir arranger le document pour qu'à cette heure précise la diffusion du journal télévisé puisse commencer. Il arrangera donc les espaces disponibles entre les programmes diffusés par un nombre d'éléments qui sont à sa disposition. Il y aura tout d'abord les espaces mis à disposition de la publicité, ensuite tous les éléments d'auto promotion (bandes annonces, jingles, teasing…), un grand nombre d'éléments très courts d'habillage (jingles, virgules …) et autres micro programmes à sa disposition qui lui permettent d'arranger le timing du conducteur à la seconde près.

Outre ce travail de temps de diffusion précis, il doit veiller à un certain nombre d'indications et obligations légales : signalement des programmes selon la signalétique du CSA, sous-titrage à destination des sourds et malentendants, placement correct des bandes annonces, etc.

À tout moment, il doit se soucier de la disponibilité des éléments, notamment de ceux qui sont régulièrement fabriqué par les services de la chaîne par ex. les bandes annonces et veiller à l'approvisionnement de la régie finale de diffusion. Il doit également veiller à ce que tous les programmes soient bien placés et respectent une bonne logique. Il doit en général prendre soin de regarder les éléments à placer (surtout ceux qu'on pourrait qualifier « d'inter-programmes ») pour ne pas commettre d'impair lors de la programmation.

Domaines d'activités principaux

ACTIVITÉ 1

Prendre en charge un conducteur d'une plage de diffusion

ACTIVITÉ 2

Intégrer les éléments complémentaires de la diffusion

ACTIVITÉ 3

Finaliser et vérifier le conducteur

ACTIVITÉ 4

Établir un conducteur de diffusion publicitaire

ACTIVITÉ 1

Prendre en charge un conducteur d'une plage de diffusion

Description

Le conducteur d'antenne (ou de diffusion) est établi à partir d'un document qu'on appelle la grille de diffusion. Cette grille est en général une grille hebdomadaire, elle-même construite à partir d'une grille des programmes qui couvre une période plus longue (souvent annuelle). La grille hebdomadaire contient tous les programmes « longs » qui sont prévus à la diffusion par la chaîne. Cette grille est à priori fixée entre 4 à 5 semaines avant la semaine de diffusion (obligations du CSA, demande de la presse spécialisée …). Quand le conducteur d'antenne prend en charge la grille de la journée, il doit d'abord vérifier toutes les données qui concernent les programmes prévus à la diffusion. Parmi les plus importants figurent évidemment les durées exactes des programmes car cela va lui indiquer les durées à combler entre chaque programme principal. Il vérifie également les données qui sont nécessaires pour la bonne diffusion d'un programme (signalétique jeunesse, sous-titres, sous-titres à destination des sourds et malentendants, pistes son etc.). Ces indications sont entrées dans le logiciel associé à l'automation de diffusion : elles déclenchent souvent automatiquement certaines actions à la diffusion (comme l'incrustation d'un logo etc.).

A la fin de cette partie de son travail, le chargé de conducteur dispose d'un canevas, à partir duquel il peut commencer à compléter le déroulé de la diffusion. Il est aussi possible qu'un conducteur ne prenne en charge qu'une plage horaire précise (matinale, soirée etc.), en fonction des besoins ou finalités d'une chaîne.

Compétences liées à l'activité

  • Vérifier les données d'un programme destiné à être diffusé, ainsi que sa disponibilité pour la diffusion
  • Ouvrir une page « liste de diffusion » dans le logiciel associé à l'automation de diffusion

Connaissances nécessaires

  • Maîtrise des obligations juridiques liées à la diffusion de programmes (CSA notamment)
  • Maîtrise du logiciel d'automation de diffusion utilisé par la chaîne
  • Maîtrise des outils bureautiques

Savoir-faire techniques

  • Récupérer toutes les données indispensables d'un programme pour pouvoir compléter les informations dans un logiciel de diffusion

Savoir-faire relationnels

  • Communiquer efficacement avec les services liés à la programmation
  • Savoir récolter les informations nécessaires au service de la gestion des programmes (bandothèque, service de la gestion des serveurs)

ACTIVITÉ 2

Intégrer les éléments complémentaires de la diffusion

Description

Une fois toutes les plages horaires définies et calées, le conducteur d'antenne va intercaler un certain nombre d'éléments à sa disposition : c'est l'activité centrale des chargés de conducteur de diffusion.

Il y a des éléments obligatoires (comme le spot de signalement début et fin des plages publicitaires), d'autres sont encadrés par une logique de reconnaissance de la chaîne (spots d'identité de la « marque », habillage). Il doit également respecter le placement d'éléments de promotion de programmes à venir (bandes annonces), en particulier ceux qui annoncent des programmes de prestige (évènements sportifs ou culturels etc.). Le chargé de conducteur dispose d'un listing de tous les « inter programmes » disponibles pour le jour J de la diffusion prévue. Il connaît à présent les durées exactes des « interstices » pour lesquels il va devoir placer les éléments à sa disposition. En fonction des chaînes et leur politique de programmation, un certain nombre de facteurs peuvent influencer son travail. Il y a notamment des réflexions « concurrentielles » à respecter (par ex. pour placer un ensemble de bandes annonces de programmes lors de la coupure publicitaire supposée d'une chaîne concurrente, en supposant le zapping des téléspectateurs). Il veille aussi à respecter des consignes (voire obligations) telles que le signalement de programmes mettant en scène de la violence, dans les plages de programmes « Jeunesse ». Il doit également respecter la logique des déclinaisons des BA (par ex. ne pas programmer une BA annonçant la diffusion « demain » le jour de sa diffusion). Les stratégies de programmation de ces éléments sont souvent fixées à l'avance par le responsable d'antenne et le directeur artistique (qui veille sur l'habillage de la chaîne et de sa « marque »). Dans bien des cas, le chargé de conducteur regarde les éléments disponibles pour la programmation.

Tous les éléments que le chargé de conducteur entre dans sa liste de diffusion doivent évidemment contenir les informations nécessaires pour la diffusion. Ils sont par ailleurs disponibles sur le serveur de diffusion s'ils sont déjà fabriqués. Il peut arriver que le chargé de conducteur place un élément qui ne soit pas encore terminé en postproduction : il peut alors entrer une durée estimée et l'élément apparaîtra comme non validé tant qu'il n'est pas enregistré dans le serveur.

Compétences liées à l'activité

  • Compléter le conducteur d'antenne avec les éléments complémentaires (horsprogrammes)
  • Rigueur

Connaissances nécessaires

  • Maîtrise des principes de programmation des « inter programmes »
  • Bonne connaissance des obligations légales
  • Maîtrise des principes de l'habillage antenne
  • Connaissance de la programmation en milieu concurrentiel

Savoir-faire techniques

  • Maîtrise du logiciel d'automation de diffusion

ACTIVITÉ 3

Vérifier et finaliser le conducteur

Description

Une fois le conducteur de diffusion d'une plage établi, le chargé de conducteur doit le vérifier dans le détail. C'est aussi le moment de vérifier une dernière fois la disponibilité de tous les éléments (en général, le logiciel d'automation va avertir si un programme n'est pas disponible sur serveur de diffusion : au chargé de conducteur de vérifier l'avancée de fabrication de l'élément et – selon l'importance – d'en avertir le responsable d'antenne ou le chef de chaîne). Dans certains services d'antenne, il est habituel de faire des vérifications « croisées » : un autre chargé va relire la programmation de son collègue. Souvent, le responsable d'antenne valide le conducteur du jour, avant de le basculer définitivement sur l'automate de diffusion : ici, les droits de modification sont souvent restreints au responsable et au « chef de chaîne » de la journée de diffusion.

Compétences liées à l'activité

  • Contrôler un conducteur finalisé

Connaissances nécessaires

  • Maîtrise des principes de programmation des « inter programmes »
  • Bonne connaissance des obligations légales
  • Maîtrise des principes de l'habillage antenne

ACTIVITÉ 4

Établir un conducteur de diffusion publicitaire

Description

Dans la plupart des chaînes de télévision, les plages réservées à la publicité sont gérées par des entités souvent liées aux régies publicitaires. La programmation se fait donc à l'intérieur de ces plages de temps réservées. Il y a des chargés de conducteur qui doivent respecter des indications très précises, en général liées à des accords de diffusion payés par les clients (l'emplacement juste au début d'une coupure publicitaires dans le film en prime time a évidemment un autre prix que celui placé 2 minutes après…). Les chargés de conducteur doivent également respecter certaines obligations, notamment sur la durée des plages publicitaires (pas plus de tant de minutes en heure glissante etc.). Selon la stratégie de la chaîne et sa régie publicitaire, on évite (ou non) les longs « tunnels » de publicité qui incitent au zapping.

Compétences liées à l'activité

  • Programmer des spots publicitaires en fonction d'accords commerciaux pré-établis
  • Veiller au respect des obligations juridiques et légales

Connaissances nécessaires

  • Bonne connaissance des règles et principes de la diffusion publicitaire établis par le CSA

Savoir-faire techniques

  • Maîtrise du logiciel de programmation utilisé par la chaîne et sa régie publicitaire

Conditions d'exercice

Le chargé de conduite (ou de conducteur) d'antenne travaille dans les bureaux d'une chaîne de télévision. Il travaille en général en posture assise, devant un poste avec écran informatique. Ses horaires de travail sont réguliers.

Relations professionnelles

Le chargé de conduite d'antenne travaille sous l'autorité d'un responsable d'antenne. Il collabore avec le chef d'antenne ainsi qu'avec les gestionnaires vidéothèque et les techniciens chargés du contrôle de qualité des programmes.

Responsabilités

Le chargé de conduite d'antenne établit et complète le conducteur de diffusion (d'une plage de diffusion complète) avec tous les éléments de programmes et les éléments complémentaires pour garantir une fluidité de diffusion des programmes. Il doit faire en sorte que le progiciel d'automation de diffusion contienne toutes les informations nécessaires pour un bon déroulement.