Vers un GEIQ Audiovisuel en IDF?

Étude d'opportunité et de faisabilité d'un GEIQ dans les secteurs de l'audiovisuel, en Ile-de-France.

La CPNEF de l'Audiovisuel a engagé depuis plusieurs années un travail de promotion de l'alternance dans les secteurs de l'audiovisuel. La mise en place d’un GEIQ (Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification) apparaît comme une solution facilitatrice pour développer les contrats en alternance au sein des entreprises. En effet, c'est la structure GEIQ, à laquelle les entreprises sont adhérentes qui emploie les personnes en contrat d’apprentissage et/ou de professionnalisation et qui assure leur suivi dans les entreprises et en formation. 

L'objet de l’étude était d'identifier l’opportunité de créer un GEIQ en Ile-de-France. Le prestataire Asparagus a été missionné pour travailler avec un certain nombre de chefs d'entreprises, de responsables des ressources humaines de PME des industries techniques. Il a également rencontré des GEIQ et Groupement d'employeurs (GE) du secteur de la culture. 

A l'issue de la période de travail 2013/2014, il apparaît que les conditions de faisabilité d’un GEIQ ne sont pas réunies. Même si le territoire francilien semble adapté, tout comme l’habitude de mises à disposition successives, il est encore trop tôt pour une réelle et consciente mobilisation des entreprises, qui n’ont pas de problème de formation de leurs nouveaux salariés, ni de problème pour recruter de nouvelles compétences.

En revanche, certaines entreprises ont manifesté leur intérêt pour un groupement d’employeurs, qui pourrait, outre le partage de salariés qualifiés, mettre en place des contrats d’insertion en alternance.  Cette configuration (de nombreux groupements d’employeurs recourent à des contrats d’insertion en alternance) pourrait être une solution alternative. Aujourd’hui, les réflexions se poursuivent.

Étude publiée en mai 2014.

Etude réalisée par le cabinet Asparagus

Financée par la Région Ile-de-France et l'Afdas