Les fiches métiers

Production et diffusion radio > Animateur radio

Animateur radio

(Animateur radio, Personnel d’Antenne des Radios Locales PARL)

L’animateur·rice radio est chargé·e d’animer une émission pendant une tranche horaire, en respectant la ligne éditoriale de la station pour laquelle il·elle travaille et sous la hiérarchie de la direction des programmes. Cette tranche horaire peut comporter des interviews, des chroniques et des reportages.
L’animateur·rice peut intervenir dans une émission de flux ou de contenu. 
Dans une émission de flux, il s’agira de gérer le déroulement de la tranche horaire composée essentiellement de morceaux musicaux, dont il·elle assure l’annonce et la désannonce. (titre  du morceau, interprète…).
Dans une émission de contenu, il s’agira de concevoir et de présenter les éléments du programme (interview, rubriques…) afin d’en assurer la continuité.

Téléchargez la fiche complète en PDF

Description du métier

L’animateur·rice intervient à l’antenne selon une périodicité régulière (généralement quotidienne ou hebdomadaire) afin de fidéliser l’auditeur. Il·elle prépare son émission seul·e ou avec le concours d’une équipe. Il·elle prévoit la durée et le contenu de ses interventions et organise l’ensemble de l’émission en alternant des séquences enregistrées ou en direct.
Pendant la diffusion de son émission, l’animateur·rice se réfère à un conducteur pour gérer ses interventions et éventuellement celles des invités ou des auditeurs. Il·elle travaille en étroite relation avec l’équipe en charge de la réalisation de l’émission. Pour les émissions de grande envergure des radios nationales, l’animateur·rice peut être entouré·e par une équipe plus étendue.
Quand il exerce ses fonctions, l’animateur·rice est souvent considéré·e comme l’ambassadeur de la station dans ses relations avec les représentants des réseaux associatifs, culturels et économiques.
Ses interventions sont improvisées ou préparées sous forme écrite.
L’animateur·rice ne sait jamais à quel moment de son émission l’auditeur débute son écoute, il·elle doit veiller à situer régulièrement le contexte de son intervention et/ou celle de ses invités pour que l’auditeur se sente impliqué dans l’émission.
L’animateur·rice doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d’animation et sa présence. L’animateur·rice connaît la stratégie de son antenne et les caractéristiques de son auditoire.
Il·elle se conforme au projet éditorial de la station afin de répondre aux attentes spécifiques des publics. Il·elle peut animer des interventions thématiques : musique, culture, gastronomie…

Les domaines d'activité principaux

Les conditions de l'exercice du métier

L’animateur·rice peut exercer sa fonction dans des radios sous diverses formes juridiques : radios associatives, radios commerciales, radios publiques. 
Les conditions d’exercice du métier, le statut, le type de contrat de travail et la rémunération peuvent varier en fonction de la radio.

Ses relations professionnelles

L'animateur·rice radio collabore essentiellement avec la direction de la station et celle des programmes. Il·elle travaille aussi avec la programmation musicale et les journalistes. Parmi ses relations professionnelles, on compte également les techniciens et le·la standardiste.

Ses responsabilités

L’animateur·rice est responsable du respect des horaires de l’émission. Il·elle doit s’exprimer à l’antenne dans le respect de la ligne éditoriale de sa station.

Fiche ROME

L1103

Les formations liées au métier

CQP Animateur radio