Les fiches métiers

Journalisme audiovisuel > Rédacteur reporteur

Rédacteur reporteur

(Rédacteur reporteur, Journaliste-rédacteur-reporteur)

Le rédacteur reporteur est un journaliste apte à passer au micro ou devant la caméra ou à rédiger pour le web, n'ayant d'autre responsabilité que son propre travail. Il est appelé soit à dire au micro ou devant la caméra un texte dont il est l'auteur, soit à concevoir ou effectuer des reportages et des entretiens.
Son travail consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information.
Le rédacteur reporteur est détenteur d’une carte professionnelle (carte de presse), délivrée par la Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP) après 3 mois d'exercice rétribués dans un média. Elle est renouvelée tous les ans.
L’ensemble de la profession s’impose des règles déontologiques qui font référence à la Charte des devoirs professionnels des journalistes français (1918 – 1938 – révision 2011), la charte de Munich (1971) ou à des codes de déontologie internes aux groupes de presse.

Téléchargez la fiche complète en PDF

Description du métier

Le rédacteur reporteur travaille pour les rédactions des radios, des télévisions et des sites web.
Il collecte l’information auprès de différentes sources, la vérifie et choisit un angle de traitement.
Il rédige des sujets devant être diffusés.
Selon les besoins et les moyens disponibles, il se rend sur le terrain pour vérifier les faits, effectuer des interviews, des prises de son et/ou d'images seul ou en équipe selon les médias et les règles de l’entreprise de presse. Il peut faire un commentaire en direct sur le terrain ou revenir à la station pour finaliser le produit qui sera diffusé.

Les domaines d'activité principaux

Les conditions de l'exercice du métier

Le rédacteur reporteur est rattaché à une rédaction. Il a accès aux moyens informatiques et de communication nécessaires à l'exercice de son activité.
Son activité peut induire une amplitude journalière variable.
Il peut être amené à effectuer des déplacements qui nécessitent une grande disponibilité. Ces déplacements ont une durée variable pouvant aller de plusieurs heures à plusieurs semaines.
Le rédacteur reporteur dispose d’une grande autonomie dans la gestion de ses activités.
Les qualités requises pour exercer ce métier sont : l’adaptabilité aux circonstances et aux aléas, la capacité à réagir en toutes circonstances, la rapidité d’exécution, l'esprit d'équipe, le sens du relationnel, la curiosité.

Ses relations professionnelles

Le rédacteur reporteur travaille avec : chef de service, rédacteur en chef, rédacteur en chef adjoint, chef d'édition, responsable d'édition, secrétaire de rédaction, script d'édition, présentateur des journaux, documentaliste, confrères : journalistes reporteur d’images et rédacteurs reporteurs, personnel technique et administratif, sources et contacts extérieurs.

Ses responsabilités

Le rédacteur reporteur est responsable des informations et des propos qu'il diffuse.
Avec son directeur de publication, il est co-responsable des éventuelles suites juridiques.

Fiche ROME

E1106

Les formations liées au métier

Une formation journalistique dans une des écoles reconnues par la profession est aujourd’hui recommandée.

Evolution du métier

Dans certaines entreprises, une tendance est à l'élargissement des compétences vers la capacité à produire sur les différents supports : audio, vidéo, sites web...