La restauration s'applique à des films photochimiques ou à des vidéos anciens comme récents.

Le·la restaurateur·rice numérique image assure la retouche d'images animées au moyen de logiciels spécialisés.

Le·la restaurateur·rice numérique image numérise le support de départ ayant subi une détérioration avec le temps ou suite à des mauvaises manipulations et le restaure de manière automatique et/ou manuelle en respectant un cadre déontologique.

Activités

La numérisation consiste à transformer un film photochimique et/ou un élément vidéo en fichier numérique.

La restauration automatique consiste à corriger les défauts (stabilité de l'image, dépoussiérage, abrasion, rayure…) et à en traiter le plus grand nombre avec les logiciels de restauration.

La restauration manuelle consiste à traiter au cas par cas, à l'aide d'une palette graphique, les défauts restants qui n'ont pu être corrigés par la restauration automatique.

Compétences

  • Décrire les supports de films et de vidéos et leurs caractéristiques techniques ainsi que les procédés de restauration
  • Mener des recherches documentaires permettant de préparer le projet de restauration
  • Maîtriser le fonctionnement de la chaîne de fabrication d'un film ou d'un programme audiovisuel
  • Paramétrer et utiliser l'outil de numérisation du support de départ
  • Evaluer la qualité de la numérisation en fonction de la commande de restauration
  • Identifier les défauts à traiter et leurs origines
  • Nommer et décrire les métiers de la fabrication d'un film ou d'un programme audiovisuel et leurs interactions avec son métier
  • Déterminer et argumenter les choix du processus de restauration en fonction des défauts à corriger, des principes déontologiques de son entreprise, du temps et du budget impartis
  • Définir sa méthodologie de travail
  • Paramétrer et utiliser les logiciels de restauration automatique en fonction des défauts à traiter
  • Utiliser une palette graphique pour corriger les défauts restants après la restauration automatique
  • Contrôler le travail de restauration dans le respect de l'œuvre originale et de la commande de restauration
  • Mener une veille technologique sur les logiciels de restauration et leur mise à jour
  • Créer et entretenir des relations avec un réseau de professionnel·le·s

Évolutions du métier

L'attachement du public au patrimoine audiovisuel invite à sa restauration.

Les technologies de diffusion évoluent rapidement. Par exemple, d'ici 2019, toutes les télévisions devraient être équipées de l'ultra haute définition (UHD). Ce passage à l'UHD va nécessiter un travail de restauration important. Pour répondre à ce besoin en maîtrisant les coûts, les logiciels de restauration automatique se développent de plus en plus au détriment de l'activité de restauration manuelle.