En phase de postproduction, le·la monteur·euse son assemble les sons du film ou du programme audiovisuel, en accord avec le·la réalisateur·rice, en organisant sur différentes pistes les sons captés pendant le tournage et des sons complémentaires, en fonction du scénario et de l'image en vue du mixage réalisé par le·la mixeur·euse.

Activités

Le montage son consiste à organiser et mettre à niveau les pistes des sons captés pendant le tournage – dialogues, ambiances sonores, à proposer et intégrer des sons complémentaires, à intégrer des musiques, à traiter les défauts, pour créer ou compléter le paysage sonore du film ou du programme audiovisuel.

Compétences

  • Créer l'univers sonore du film ou du programme audiovisuel en sélectionnant et en agençant plusieurs sons en fonction de l'intention du·de la réalisateur·rice et en prenant en compte les exigences du mixage
  • Traduire en sons les demandes du·de la réalisateur·rice exprimées sous forme de discours et argumenter ses choix de sons
  • Maîtriser le fonctionnement de la chaîne de fabrication d'un film ou d'un programme audiovisuel
  • Créer et développer une sonothèque (sons, paroles, musiques, bruitages)
  • Choisir les séquences à postsynchroniser (doublage) avec le·la réalisateur·rice et le·la monteur·euse image
  • Nommer et décrire les métiers de la fabrication d'un film ou d'un programme audiovisuel et leurs interactions avec son métier
  • Mener une veille sur les évolutions des logiciels de montage son
  • Collaborer avec les professionnel·le·s des autres corps de métier présents
  • Créer et entretenir des relations avec un réseau de professionnel·le·s

Évolutions du métier

Les évolutions technologiques, notamment numériques, du matériel de montage image et de mixage permettent de réaliser le montage son plus rapidement, mais impliquent un paramétrage et des mises à jour plus complexes des logiciels.

Le montage son se fait de plus en plus souvent en même temps que le montage image.