Le·la maquilleur·euse est en charge du maquillage du visage et du corps, ainsi que de la pose de postiches sur le visage et d'effets spéciaux, pour les participant·e·s au tournage d'un film ou d'un programme audiovisuel.

Il·elle prépare ses opérations de maquillage en amont du tournage, procède au maquillage et à la pose de postiches et d'effets spéciaux et effectue le démaquillage.

Activités

La préparation consiste à dimensionner son intervention (nombre d'heures, matériel, produits, coûts…), sélectionner ses produits, installer son plan de travail et effectuer des essais.

Le maquillage consiste à préparer techniquement le·la participant·e à être filmé·e : mettre en beauté, structurer l'expression du visage en fonction des souhaits exprimés par le·la réalisateur·rice ou des participant·e·s au tournage, dissimuler ou créer des altérations et effets du corps et du visage. Cette phase inclut les retouches entre deux séquences ou sur le plateau.

Compétences

  • Proposer différents types de maquillage en cohérence avec un personnage, en tenant compte des éclairages, des costumes, des éléments de décors, des conditions climatiques, des exigences de la réalisation et des contraintes techniques
  • Évaluer et quantifier les produits et matériels nécessaires aux opérations de maquillage et démaquillage en fonction du budget alloué et de la durée du tournage
  • Utiliser les produits cosmétiques les mieux adaptés aux personnes
  • Mener des recherches documentaires permettant de créer un maquillage en phase avec le contexte de l'œuvre audiovisuelle
  • Procéder à l'achat des matériels et produits de maquillage nécessaires au tournage
  • Adapter ses opérations de maquillage aux caractéristiques techniques des caméras et des éclairages
  • Nommer et décrire les métiers de la fabrication d'un film ou d'un programme audiovisuel et leurs interactions avec son métier
  • Créer et appliquer un produit de maquillage dans le temps alloué par les plannings de tournage
  • Créer des effets spéciaux de maquillage par l'ajout de matériaux en relief ou de prothèses
  • Repérer les altérations de maquillage nécessitant des retouches entre deux séquences de tournage ou sur le plateau
  • Nettoyer les accessoires à l'aide de produits adaptés
  • Mener une veille sur les techniques et équipements d'image, les nouveaux produits, matériels et techniques de maquillage
  • Créer et entretenir des relations avec un réseau de professionnel·le·s
  • Gérer son stock de produits et de matériel
  • Entretenir son matériel et en vérifier l'état de fonctionnement
  • Proposer, choisir ou valider la constitution de son équipe
  • Animer et coordonner une équipe sur la durée d'un projet, notamment en veillant à la qualité de vie au travail
  • Former les membres de son équipe

Évolutions du métier

Le métier évolue vers la polycompétence : en plus de leurs compétences de maquillage, les maquilleur·euse·s doivent avoir des notions d'habillage et de coiffure. Il·elle·s peuvent développer ces compétences par de la veille et de la formation.