Etude des métiers de la filière réalisation

Réalisateur << Retour à la fiche métier

Réalisation de reportage

Profil d’activités

Il existe une parenté entre les activités du documentaire et du reportage. Il y a néanmoins une réelle différence entre ces deux formes filmiques, différence qui tient à leur finalité : lorsque le point de vue est personnel et qu'il relève d'une sensibilité d'auteur, on peut considérer ce type de films comme du documentaire. Alors que le reportage vise lui à communiquer une information à visée prétendument plus objective sous forme audiovisuelle. Ce type de projet relevant du journalisme doit entrer dans un cadre et un format pré-établis par un magazine ou une émission de télévision, dans lesquels il doit s'inscrire. Ce profil d'activité relève d'un élargissement du métier de journaliste notamment de télévision. Les reportages prennent le plus souvent la forme de sujets courts (13', 26'). Le réalisateur répond à une commande, propose une idée à un producteur ou à une émission télévisée. Il commence par un repérage qui conduit à un rapport. Si la production décide de faire le sujet, le travail se fait souvent en quelques jours : un jour de préparation, un jour (parfois 2) de tournage, un jour de montage. L'équipe de base est constituée du cadreur et d'un preneur de son. Les maisons de productions travaillent avec un petit pool de techniciens.

Profil de compétences

Les compétences essentielles à la réalisation de reportage renvoient principalement à la connaissance du contexte télévisuel du reportage (formes spécifiques et relations avec les producteurs et diffuseurs) et aux méthodes d’enquête sur le sujet.

  • La connaissance du fonctionnement et des formes du reportage audiovisuel, celle des questions d’actualité, l’expérience des relations avec les producteurs et diffuseurs sont nécessaires au réalisateur pour proposer un reportage qui puisse s’intégrer dans une case télévisuelle, s’adapter au cahier des charges déterminé par le magazine ou la chaîne et répondre aux attentes de rédaction de la chaîne et/ou du producteur.
  • L’enquête sur le sujet nécessite une culture générale, des compétences méthodologiques pour les interviews et entretiens afin de savoir analyser, sélectionner les informations, rechercher des personnes et des documents liés au sujet.
  • La construction de la mise en scène et en image implique d’avoir l’expérience des relations avec des personnes interviewées, de la prise de vues  et  du montage et la connaissance des règles classiques du langage cinématographique pour savoir susciter  l’expression des personnes filmées, savoir déterminer et contrôler le positionnement et les mouvements de la caméra.
  • La finalisation du reportage mobilise la connaissance des formes du reportage télévisuel, mais aussi des processus et techniques du montage et de la post-production, des méthodes d’écriture d’un commentaire journalistique et didactique. Il faut également avoir l’expérience des relations avec les diffuseurs et les producteurs d’émissions télévisées, du montage pour mettre en place le rythme du reportage en fonction du contenu et sélectionner la version la plus proche de leurs attentes.

¤ Haut de page