Etude des métiers de la filière réalisation

Assistant Réalisateur << Retour à la fiche métier

Compétences ?

  1. Connaissances de culture générale
  2. Savoirs artistiques
  3. Connaissance des métiers, des techniques et de l'environnement professionnel
  4. Savoirs méthodologiques
  5. Savoir-faire relationnels
  6. Autres aptitudes

3. Connaissance des métiers, des techniques et de l'environnement professionnel

Connaissance de la chaîne de fabrication

La connaissance de la chaîne et des étapes de fabrication du film ou de l’émission va lui permettre de planifier et d’organiser le travail de ses collaborateurs. L’assistant réalisateur doit maîtriser la chaîne de fabrication et connaître parfaitement l’ordre des interventions de chacun des techniciens. Il doit connaître le rôle de chacun, les codes qui régissent les relations entre les différents collaborateurs et le système hiérarchique interne au tournage pour pouvoir intervenir auprès d’eux. Pour repérer les décors, il doit connaître les possibilités et les contraintes du tournage dans des décors naturels.

Connaissance des métiers

L’assistant réalisateur doit connaître le contenu des métiers des différents collaborateurs, leurs méthodes, leurs contraintes, pour élaborer le plan de travail. Il doit pouvoir estimer les délais de fabrication, évaluer les délais nécessaires aux mises en place et notamment à la construction et à l’aménagement de décors et d’éclairages. L’assistant réalisateur doit connaître le langage employé par les collaborateurs et posséder une culture et du vocabulaire technique pour être capable de dialoguer avec les techniciens.

Pendant la préparation et le tournage, il doit pouvoir communiquer avec eux, les aider à trouver des solutions pratiques et superviser leur travail.

La constitution de l’équipe réalisation fait partie des discussions avec la production. L’assistant doit savoir identifier les activités qu’il peut déléguer, reconnaître les compétences nécessaires, savoir s’entourer et choisir ses collaborateurs. A la télévision, il doit notamment pouvoir identifier les compétences spécifiques des cadreurs qui font partie de l’équipe réalisation.

Connaissance du contexte socio-économique de l’audiovisuel

Connaître le paysage de la production audiovisuelle et cinématographique, les principaux acteurs intervenant dans ce contexte et leurs enjeux et les contraintes de casting permet à l’assistant de tenir compte des préoccupations de ses interlocuteurs de la production, de mieux collaborer avec eux et de trouver les arguments pertinents pour les convaincre.

Son rôle d’intermédiaire entre la production et l’équipe technique et son travail d’élaboration du plan de travail exigent de connaître le droit du travail et les conventions collectives du secteur de l’audiovisuel.

Connaissance des techniques audiovisuelles

Pour le repérage

Lors des repérages, l’assistant doit pouvoir se représenter le lieu en tenant compte des contraintes de tournage, être capable de visualiser le champ qui sera couvert par la caméra et d’imaginer l’espace qui sera nécessaire à la mise en place des moyens techniques. Pour cela, il doit connaître les caractéristiques des objectifs et des formats d’image.

Il doit pouvoir envisager des aménagements de décor en collaboration avec le chef décorateur. L’assistant doit connaître les caractéristiques techniques des plateaux où le tournage est prévu. Il doit connaître les besoins spécifiques et les contraintes techniques des outils et du matériel qui seront utilisés pour la machinerie et les effets spéciaux.

Pour le plan de travail

Ses connaissances techniques peuvent être plus ou moins développées en fonction des secteurs (cinéma, télévision, animation). Mais elles sont indispensables à l’élaboration du plan de travail, ainsi que les possibilités et contraintes des techniques et trucages utilisés (traditionnels et numériques). En animation 3D, une connaissance très pointue des techniques numériques et des procédures spécifiques est indispensable à l’assistant. Pour préparer le programme du tournage des émissions de télévision, il doit connaître les différentes techniques qui constituent l’habillage de l’image. Il doit aussi pouvoir évaluer les incidences au tournage d’un changement de format 4/3 ou 16/9ème. Il doit se tenir informé de l’évolution permanente des techniques, pour affiner les demandes des réalisateurs lors de repérages auprès des prestataires qui louent leur matériel. Cette connaissance est d’autant plus importante que les techniques sont de plus en plus sophistiquées et évoluent de plus en vite en raison du développement du numérique et de la Haute Définition.

A la télévision, l’assistant réalisateur est l’intermédiaire entre le réalisateur, la production mais aussi les prestataires techniques dont il doit évaluer les compétences. Il est souvent une personne ressource pour la production. Sa connaissance du matériel technique utilisé lui permet de faire des listes de matériel image et d’évaluer la pertinence des devis envoyés par les prestataires. Il met à disposition de la production son carnet d’adresses de collaborateurs techniques et de différents prestataires.

¤ Haut de page